Se connecter / Créer un compte gratuit
Obtenir un devis de pièces

Le guide indispensable du Cloud Manufacturing

01/06/2021
Partager cet article

Combien de fois avez-vous été confrontés à des enjeux de gestion de stock, d’arrêt de production, de dépassement des délais, de trésorerie insuffisante, de dépendance à des entités externes ou de concurrence étrangère ? Si vous cochez au moins un de ces points, c’est probablement parce que le monde industriel d’aujourd’hui est difficile d’accès et qu’il est temps de le changer. Bienvenue dans l’ère du Cloud Manufacturing.

Depuis quelques années, l’industrie se transforme sous l’impulsion du numérique. On parle d’Industrie 4.0, d’industrie du futur ou encore d’industrie connectée. L’émergence des technologies de rupture telles que la fabrication additive (impression 3D), la cobotique, le Cloud Manufacturing ou les objets connectés, offre la possibilité aux industriels de devenir plus rapides, plus propres et plus flexibles, tout en adaptant leurs offres à n’importe quel besoin ou client.

D’ici 2022, jusqu’à 60 % des industriels feront appel à un prestataire pour gérer plusieurs fournisseurs à travers le Cloud.

1/ D’où vient le Cloud Manufacturing ?

Le concept prend sens en 2009, en Chine, avec le professeur Bo Hu Li et le professeur Lin Zhang. Ces spécialistes comprennent qu’en combinant les technologies émergentes telles que le Cloud, les technologies de service et le calcul à haute performance. Il est possible de créer un nouveau système de production, bouleversant tous les codes industriels connus. 

Le Cloud Manufacturing a pour but de permettre aux jeunes entreprises, entrepreneurs ou créateurs de produits, de concevoir, mettre en application, tester et commercialiser leurs projets, tout en désengorgeant les usines traditionnelles. 

2/ À quoi sert le Cloud Manufacturing ?

Le Cloud Manufacturing se définit comme un nouveau paradigme de production. Ce modèle transforme les ressources et les capacités de fabrication en services de production. Il gère et exploite les ressources de manière intelligentes et unifiées. Le Cloud Manufacturing fournit des services de fabrication à la demandefiables, de haute qualité et à prix abordable. Le concept de fabrication fait ici référence à l’ensemble du cycle de vie d’un produit : Conception, simulation, production, test et maintenance.

Le Cloud Manufacturing va plus loin que le simple calcul et stockage de données. Il implique tous les facteurs de production. Par exemple, dans le cadre de la fabrication, on peut compter l’ingénierie, la conception et la gestion de la chaîne de production. Sans oublier les équipements et les matériaux. Ils seront exploités plus fréquemment, tandis que le coût des appareils onéreux sera réduit.

3/ Le Cloud Manufacturing en 5 points

Réduction des coûts

Le Cloud Manufacturing élimine l’investissement en capital qui devait être fait au préalable. Ce modèle permet des processus plus rapides, ce qui signifie qu’aucun investissement n’est nécessaire pour la saisie des données. Les processus de communication entre la comptabilité et la fabrication est accéléré. Ainsi que le prototypage des projets présents ou futurs.

Pour résumer, vous pouvez accéder à une capacité de production physique et à un matériel coûteux sans investissement.  

Flexibilité / Elasticité

Grâce au Cloud Manufacturing, il n’est plus nécessaire de prévoir la future demande et de stocker des centaines de pièces. Il suffit maintenant d’allouer les ressources exactes au bon moment. Ainsi, il est possible de mettre ces ressources à l’échelle instantanément pour augmenter ou diminuer la capacité en fonction de l’évolution des besoins. De plus, ce modèle ne connaît pas de frontières. Il est possible d’étendre n’importe quelles activités à de nouvelles régions et de les déployer à l’international en quelques minutes. Beelse Cloud Manufacturing (BCM), supprime tous les enjeux de gestion de service ou d’infrastructure.

Il n’a jamais été aussi facile de produire Made in France

Le Cloud est devenu très populaire dans l’industrie manufacturière. Selon Mint Jutras, les applications SaaS représentent 22 % de tous les logiciels de fabrication et de distribution installés et ce chiffre devrait passer à 45 % dans dix ans.

Sécurité / Fiabilité

Le Cloud Manufacturing offre un vaste éventail de stratégiestechnologies et contrôles. Renforçant votre sécurité et contribuant ainsi à protéger vos données, vos applications et votre infrastructure contre des menaces potentielles. Il simplifie aussi la sauvegarde des données, la récupération d’urgence et la continuité des activités.

Mais est-ce que le cloud est vraiment sûr ?

Même en cas de catastrophe ou de défaillance d’un système. Sa facilité d’accès rend certaines personnes plus prudentes à l’idée de se convertir au Cloud Manufacturing, car elles risquent de rendre leurs données trop accessibles aux regards indiscrets. Les données sont totalement protégées grâce à des algorithmes très performants.

Le Cloud Manufacturing est-il trop facile d’accès ?

Non, les fournisseurs de ces systèmes sont conscients des dangers que le Cloud peut présenter et proposent des services pour lutter contre ces menaces. Ils ont également programmé des mesures de sécurité dans leurs logiciels pour s’assurer que chaque utilisateur s’authentifie en permanence et voie uniquement ses propres données. Les fournisseurs d’hébergement mettent également à disposition un personnel de cybersécurité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, dans des centres physiquement sécurisés. La sécurité des logiciels basés sur le Cloud est naturellement différente de celle des plateformes traditionnelles, mais cela ne signifie pas qu’ils sont moins sûrs.

Facilité d’utilisation

Il suffit généralement d’une connexion internet, d’un navigateur web et d’un support connecté pour accéder au service. Offrant ainsi aux entreprises une planification des tâches aisées et une architecture de production clé en main. Ces systèmes permettent aussi de soulager l’équipe informatique d’une entreprise, car elle n’a pas besoin de s’occuper de la maintenance du logiciel, de la sécurité et du support technique. Le Cloud Manufacturing s’avère très pratique pour les petites entreprises dotées ou non d’un service informatique.

La bureautique devient un jeu d’enfant

Le Cloud Manufacturing permet d’accélérer le processus de traitement des informations. Chez les plateformes traditionnelles, les documents peuvent parfois attendre une semaine avant que les données ne soient saisies dans le système. Cela crée deux problèmes majeurs :

  1. Le client reçoit la facture tardivement pour payer le produit alors qu’il a probablement déjà reçu celui-ci.
  2. Les stocks ne sont pas correctement gérés, car les données ne sont pas traitées à temps. Cette mauvaise gestion perturbe l’inventaire, car les matériaux qui ont déjà été utilisés pour la commande (normalement expédiée à ce stade), ne sont généralement pas renseignés immédiatement.

Le Cloud Manufacturing permet de résoudre ces problèmes de gestion en créant un environnement technologique plus unifié. Chaque partie prenante peut communiquer plus rapidement et plus précisément. 

4/ La vision du Cloud Manufacturing par Beelse :

Le Cloud Manufacturing est un concept innovant et performant. Pour vous faire une idée de la puissance de celui-ci, voici une vidéo descriptive de notre cœur de métier :

5/ L’avenir du Cloud Manufacturing

Le Cloud Manufacturing a été conçu comme un nouveau paradigme de production industrielle répondant aux nouveaux besoins du marché. Il s’est fait parallèlement aux progrès d’Internet et à l’explosion des technologies de l’information. En 2018, le Cloud Manufacturing était largement considéré comme un terme de substitution. Le concept a aujourd’hui acquis, en accord avec ses principes, sa pleine signification. Celle de Manufacturing-as-a-service et de Supply Chain 4.0. 

Quelques observations : 

  1. Une nette tendance à la hausse, sur la base du nombre d’entreprises impliquées à la fois dans le marché du Cloud Manufacturing et de la fabrication additive.
  2. Un marché qui n’est pas encore saturé : on voit encore de nouvelles entreprises apparaître
  3. Un intérêt croissant pour ces nouvelles méthodes de fabrication, y compris dans les milieux plus traditionnels : les grandes structures veulent se joindre au mouvement, notamment par la création d’entreprises dérivées ou de start-up.
  4. Possibilité de faire du Made in France ou du Made in Monde, il est possible de produire des pièces à travers le monde entier, selon le pays de destination. 

On constate également des transformations majeures de la chaîne d’approvisionnement. 

Les chaînes traditionnelles subiront de plein fouet le contrecoup du Cloud Manufacturing. Les entreprises ayant vocation de dupliquer des produits identiques au travers de lignes d’assemblage seront les plus impactées par le déploiement de ce modèle. Si elles ne prennent pas le train en marche, elles se retrouveront rapidement dépassées perdront en compétitivité. 

Pour présenter les choses plus simplement, si une norme particulière ou une restriction spécifique pour fabriquer une pièce apparait. Le Cloud Manufacturing permettra de les traiter de façon adaptée. Nous pouvons considérer un environnement mieux contrôlé comme étant plus simple à gérer. Notamment parce que la probabilité d’une erreur humaine s’en trouve drastiquement réduite.

Pour finir, le Cloud Manufacturing est un domaine en pleine expansion qui a généré un large éventail de nouvelles possibilités. Ce modèle adaptable aux grandes entreprises comme aux plus petites, vient bouleverser les codes industriels d’aujourd’hui. Il apporte flexibilitérentabilité, éco-responsabilié et facilité d’utilisation, mais il intègre surtout l’innovation dans ce secteur qui peine à croître.  

Partager cet article